Un bilan sous le signe du Scandale à Cannes pour le 17 Mai au rythme des Montées des Marches


Cannes et son euphorie, Cannes et ses mystères et en ce 17 Mai, sur la Croisette, c’était Cannes et ses Scandales. Pourtant, tout avait commencé de la plus belle manière avec le magistral Saint Laurent de Bertrand Bonello ( Critique à voir ici) puis en compétition pour Un Certain Regard, c’est « Run » de Philippe Lacôte.

LACOTE_Philippe_2013_Run_00_annonce_Cannes

Run s’enfuit… Il vient de tuer le Premier ministre de son pays. Pour cela il a dû prendre le visage et les vêtements d’un fou, errant à travers la ville.
Sa vie lui revient par flashes ; son enfance avec maître Tourou quand il rêvait de devenir faiseur de pluie, ses aventures avec Gladys la mangeuse et
son passé de milicien en tant que Jeune Patriote, au coeur du conflit politique et militaire en Côte d’Ivoire. Toutes ses vies, Run ne les a pas choisies.
À chaque fois, il est tombé dedans en s’enfuyant d’une ancienne vie. C’est pour ça qu’il s’appelle Run.

Ce premier film sur la crise en Côte d’Ivoire se dévoile plutôt comme un film d’aventure avec son lot d’action, d’humour et d’émotions sur un fil de 3 étapes. Ce qu’on apprécie particulièrement c’est sa gravité. Pour autant ce film, plutôt grand public, ne dévoile pas ou quasiment de manière absente la guerre Civile qui a touché la Côte d’Ivoire. C’est un bon divertissement qui vous invitera de manière très plaisante en salle.

Vous l’avez vu à Cannes, qu’en pensez vous ?

En compétition pour la Palme d’Or, Relatos Salvajes de Damián Szifrón s’est dévoilé ensuite.

Relatos Salvajes de Damián Szifrón

 

Vulnérables face à une réalité trouble et imprévisible, certains personnages, traversent la frontière qui sépare la civilisation de la barbarie. Une trahison amoureuse, le retour du passé, une tragédie ou même la violence d’un détail du quotidien sont les détonateurs qui poussent ces personnages vers le vertige de perdre les étriers, vers l’indéniable plaisir de perdre le contrôle.

Un vrai festival de plaisir coupable. Il nous fait passer un excellent moment dans son hystérie et sa folie mais pour autant, sa vulgarité lui sera fatale dans l’obtention de la Palme d’Or. Au final, ce film nous entraine dans une vengeance ultime, un saut en chute libre jubilatoire. Un très bon divertissement en perspective !

Retour sur Un Certain Regard avec le premier Film de Ned Benson : The Disappearance of Eleanor Rigby.

Ned Benson : The Disappearance of Eleanor Rigby - Un Certain Regard

James McAvoy et Jessica Chastain sont un couple admiré de tous, en apparence très amoureux, jusqu’au jour où leur mariage est complètement ébranlé par le coup du destin. Ce couple new yorkais doit aujourd’hui essayer de se comprendre tout en faisant leur deuil et en essayant de ressusciter leur amour et retrouver leur vie d’avant. Viola Davis, Bill Hader, William Hurt et Isabelle Huppert sont aussi au casting de LA DISPARITION D’ELEANOR RIGBY), l’ histoire d’un couple cherchant son chemin pour se reconstruire, vue par le point de vue de chacun d’eux.

Un très beau film sur le questionnement amoureux doté d’une mise en scène élégante, d’un sublime plan sur les lucioles mais surtout qui nous fait rencontrer un personnage secondaire presque délicieux: une Isabelle Huppert qui apparaît sous les traits de Mary Rigby en grande buveuse de Chardonnay en toute occasion. Il y a beaucoup de finesse dans la réalisation et dans la mise en scène. Un beau coup de coeur de cette édition cannoise d’Un Certain Regard.

Qu’en avez-vous pensé ?

Toujours dans la sélection Un Certain RegardFeher Isten de Kornél MUNDRUCZÓ.

Feher Isten de Kornél MUNDRUCZÓ

 

Un conte visionnaire entre une espèce supérieure et ses congénères en disgrâce… Privilégiant les chiens de race, une nouvelle loi impose une lourde taxe sur les races croisées. Les refuges sont vite bondés par des bâtards abandonnés. Lili, 13 ans, se bat pour protéger son chien, Hagen, mais son père le relâche dans les rues. Hagen et sa maîtresse cherchent désespérément à se retrouver, jusqu’à ce que Lili perde courage. Se battant pour survivre, Hagen comprend vite que tout le monde n’est pas le meilleur ami du chien. Il rejoint une bande de chiens errants, il est capturé et envoyé à la fourrière. Les chiens en profitent pour s’échapper et se révolter contre l’humanité. Leur vengeance sera impitoyable. Lili pourrait être la seule à mettre fin à cette guerre entre l’homme et le chien.

Une brillante fable qui s’invite autour d’un jeu d’acteur réussi. Le film se dévoile par des passages sublimes mais il faut y lire entre les lignes. Dans cet contre, les chiens ne sont pas réellement des chiens et Lili, plus que tout, l’artiste qui amène le courant de pensée. Un résultat intelligent.

Vous avez d’autres avis sur le Film ? Laissez un commentaire.

Gérard Depardieu et Jacqueline Bisset samedi soir à Cannes pour la première de %22Welcome to New York%22, le film d'Abel Ferrara projeté hors sélection © Guillaume Collet:Sipa

On clôt avec un Film qui squatte littéralement le Festival sans y être convié, un film répugnant* sur une affaire qui en plus s’était révélée le Jour de l’ouverture du Festival de Cannes d’une édition passée, il s’agit de l’Affaire DSK sous les traits du Film Welcome to New York. Si le film est déplaisant au possible avec ses multiples scènes d’orgies et autres passages scabreux, c’est Gérard Depardieu qui nous livre pour la première fois depuis presque une décennie, une sublime interprétation. Il en a fallu du temps pour que celui-ci rentre corps et âme dans un rôle. À part le jeu des acteurs excellent le film reste dans le sujet grave du personnage qui l’a généré.

En partie malsain, ce film à de quoi faire scandale sur Cannes vous ne trouvez pas ?

Plus de légèreté avec la Montée des Marches de ce Samedi 17 Mai !

67ème Festival de Cannes

www.festival-cannes.com

 

Aurélien Duffo

 

 

Une réflexion sur “Un bilan sous le signe du Scandale à Cannes pour le 17 Mai au rythme des Montées des Marches

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s